logo-Institut-Mustapha-Gaouar

Industrie de la torréfaction du café : Deux Algériens honorés en Allemagne

L’industriel franco-algérien, patron du Coffega, spécialisé dans le café de père en fils, Mounir Gaouar et Zahir Khier, ont eu tous les égards de la société allemande Probat, leader mondial dans le domaine industriel de la torréfaction.

Deux Algériens honorés en Allemagne chez PROBAT

« Le but de mon déplacement était d’équiper ma société Coffega d’un laboratoire pour la dégustation et la recherche de nouvelles recettes de café. Ainsi, un partenariat est né entre l’Institut Mustapha Gaouar et Probat », a indiqué M. Gaouar. Les deux Algériens étaient des invités de marque, comme le prouve ce fait vite remarqué par nos compatriotes, une fois arrivés sur les lieux des négociations. « A notre arrivée, Zahir me fait remarquer que le drapeau algérien était hissé à côté des drapeaux européens. Ce geste d’une extrême délicatesse m’a renforcé dans mon idée du départ, à savoir travailler en collaboration étroite avec Probat pour opérer en Algérie le transfert de technologie dans le secteur du café », souligne notre interlocuteur, qui s’attelle à ouvrir à Tlemcen un institut international de café ; une première dans notre pays.

Mounir Gaouar, connu aussi sur la place européenne pour sa griffe Chadia, des produits de vêtement (prêt-à-porter) basé à Paris, estime que « ce leader mondial de l’industrie de la torréfaction du café, (Probat) assisté de notre connaissance du marché algérien, pourra contribuer à faire de l’Algérie une référence dans la production du café torréfié, créant de plus des emplois et exportant le produit fini. » Et d’ajouter, satisfait de sa mission sur les rives bavaroises : « Nous avons été bien accueillis par cheikh Sarr, manager des ventes pour la France et le Maghreb. De par ses origines mauritaniennes et son amitié pour l’Algérie, M. Sarr est un ambassadeur idéal de Probat en Algérie. Nous avons également rencontré le vice-président, Rainer Van der Beek, et nous avons envisagé l’implantation de 2 unités de torréfaction en Algérie d’ici 2012. » Voilà qui augure d’un avenir prometteur en Algérie pour l’industrie du café…

Chahredine Berriah

Dans cette rubrique

Revue de presse

L'événement

COFFEGA partenaire d’ACFA92 pour le Colloque ALGERIE-Le jeudi 24 novembre 2011

Paris La Défense COFFEGA INTERNATIONAL partenaire de L’Association ACFA 92, qui œuvre pour le renforcement des liens entre la France et l’Algérie, (...)

Industrie de la torréfaction du café : Deux Algériens honorés en Allemagne

L’industriel franco-algérien, patron du Coffega, spécialisé dans le café de père en fils, Mounir Gaouar et Zahir Khier, ont eu tous les égards de la (...)

Mounir Gaouar. industriel franco-algérien « Offrir à mon pays le transfert de technologies »

Né en 1955 à Tlemcen, Mounir Gaouar, diplômé de l’école supérieure de commerce de Paris et titulaire d’un doctorat d’économie à la Sorbonne, est le (...)

Diaporama